title
 

Kévin Mayer élu athlète masculin de l’année 2018 (FFA)

09 Jan 2019, Posted by Florent Le Derf in Articles
athlète de l'année kevin mayer

Al’unanimité et sans aucune discussion possible, Kévin Mayer a été sacré athlète de l’année par un vote organisé par la Fédération Française d’Athlétisme, il succède au palmarès à Pierre-Ambroise Bosse.

Nul doute que les performances sportives de l’ensemble des athlètes de l’équipe de France sur la période 2018 (Ndlr: 10 médailles aux championnats d’Europe de Berlin en Août dernier) ont boosté les votes car ce sont près de 100 000 suffrages qui ont été enregistrés par la FFA à l’issue de ces élections. Au final, c’est la marathonienne Clémence CALVIN qui l’emporte chez les filles et le décathlonien Kévin MAYER chez les hommes.

 

Véritable plébiscite pour Kévin MAYER

L’année 2019 commence de la meilleure des manières pour Kévin MAYER et dans la continuité de 2018. Après les distinctions de meilleur athlète européen de l’année et champion des champions français (Journal l’Equipe), le voilà désormais élu athlète de l’année par sa Fédération. A une époque où nous célébrons les rois… la comparaison semble toute trouvée.
Le nouveau pensionnaire du Montpellier Athlétic Méditerranée Métropole n’a laissé aucune chance à ses adversaires, preuve que son record du monde est encore ancré dans les mémoires de tous. Malgré des Championnats d’Europe raté, rendez-vous numéro 1 de la saison 2018, Kévin MAYER l’emporte largement avec plus de la moitié des suffrages en sa faveur (52.53%), derrière lui il ne restait donc que les miettes pour les places d’honneur. Pour la petite histoire, on retiendra que Jimmy Gressier (8.19%) prendra la seconde place juste devant le tenant du titre Pierre-Ambroise Bosse (7.69%)

 

L’heure de la reprise a sonné

Nous noterons que chez les filles la scrutin a été beaucoup plus serré avec seulement quelques voix pour départager Clémence Calvin (28.27%) et Rénelle Lamotte (27.17%), toutes deux vice-championne d’Europe à Berlin. Si ces titres honorifiques restent quelque peu anecdotiques, cela permet de clôturer l’année précédente pour en ouvrir une nouvelle. Kévin MAYER, qui a sauté à la perche dimanche à Miramas (Bouches-du-Rhône), pour sa première compétition de l’année qui l’aura vue tout d’abord casser une perche à l’échauffement, puis franchir 5m14 avant d’échouer à 5m24, semblait toutefois heureux de placer son sport tout en haut de l’affiche : « Ça fait toujours plaisir d’être élu athlète de l’année, surtout qu’il y a eu de gros résultats cette année avec les médaillés des championnats d’Europe de Berlin, où je me suis raté. Les gens ont mis en valeur mon record du monde. En 2017, avec mon titre mondial, les épreuves combinées avaient été bien mises en avant. En 2018, on a encore franchi une étape. Le grand public commence à s’y intéresser, mais je ne suis pas encore rassasié. J’espère obtenir toujours plus de résultats pour que le décathlon soit sur le devant de la scène. »

Après quelques jours de vacances bien mérités fin 2018, place à l’entrainement pour le recordman du monde, qui semble toujours aussi motivé et animé par son sport. Direction la Floride dans quelques jours pour son premier stage de l’année.

Post a comment