title
 

Un retour (presque) à l’Américaine

29 Jan 2019, Posted by Bertrand in Articles
kevin mayer bercy

Après un stage de deux semaines à MIAMI, Kévin MAYER était de retour en France pour faire sa rentrée 2019 au meeting de Paris Bercy. Pour la 3ème édition, le meeting de Paris Bercy annonce un record d’affluence avec plus de 7 000 spectateurs dans les tribunes.

De retour de stage

 

 

 

Quoi de mieux pour reprendre des forces et lancer véritablement l’année 2019 que de choisir Miami comme lieu de stage ?
Du soleil, du chaud, des plages, des infrastructures haut de gamme, et surtout du basket 😉

Avec son sparring-partner Benjamin HOUGARDY, Kévin MAYER était en stage pendant deux semaines pour préparer son début de saison.

Kevin MAYER miamiKevin MAYER miamiKevin Mayer miami

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Paris Bercy, le show à l’Américaine !

 

 

 

 

De retour dimanche matin seulement en France, Kévin MAYER s’est rendu au meeting de Paris Bercy dans la foulée pour tenter de s’envoler toujours plus haut, toujours plus vite.

 

7″81 sur 60m haies
Dans la série 1 et aux côtés de Pascal MARTINOT-LAGARDE, Kévin MAYER prend la 3ème place en 7″81 après un très bon départ. Avec un peu d’emballage, et quelques fautes en fin de course, Kévin MAYER ne prendra finalement pas le départ de la finale pour seulement 1 millième de seconde.

 

5m35 à la perche
Un concours qui promettait de belles perspectives avec une jolie start-list, Sam KENDRICKS (USA), LITA BAEHRE Bo Kand (ALL), STECCHI Claudio (ITA), KARALIS Emmanouil (GRE), FILIPDIS Konstantinos (GRE) et les français CHAPELLE Axel, JOSEPH Stanley et LAVILLENIE Renaud. Ce dernier renoncera à prendre part au concours quelques heures avant à cause d’une gêne au niveau de la jambe.

Le concours débute à 5m20 pour Kévin MAYER, qui passe cette « petite » barre sans problème à son deuxième essai.
Kévin MAYER franchit ensuite 5m35 avec brio sur son deuxième essai. Mais il échouera plus tard dans le concours à une barre à 5m50.
Avec beaucoup de fatigue, on se doutait bien que Kévin MAYER n’allait pas s’envoler à plus de 5m60, quoi que, tout est possible avec lui.

perche bercy

 

Réaction de Kévin MAYER  :  » Cela fait trois années de suite que je viens ici, et je m’éclate de plus en plus. J’ai l’impression que c’est ma petite arène. Faire la fête avec le public, ce n’est que du bonheur. Tous les anciens me disent que ces moments-là passent vite, donc j’essaie d’en profiter au maximum. Sur le plan sportif, je suis hyper frustré par ma série du 60m haies, parce que je ne casse pas, pensant que je suis qualifié pour la finale, et je me fais fumer pour un millième par Baji. Je fais un super départ, je me retrouve au niveau de Pascal, et derrière, je n’ai pas assumé. C’est entièrement de ma faute, mais bon, je suis décathlonien, je ne suis pas habitué à courir des séries avant la finale ! »

Les résultats complets ici 

Crédit photo : S.Kemplinaire – P.Millereau / KMSP / FFA

Post a comment