title
 

X-Athletics 2019 | Des perf’ et du suspense

13 Jan 2019, Posted by Florent Le Derf in Articles
X-Athletics 2019 - Des perf' et du suspense

La seconde édition du X-Athletics a rendu son verdict avec une victoire du local de l’étape Ruben GADO sur l’heptathlon et de Solène NDAMA sur le pentathlon.

Les start-list promettaient du spectacle et des rebondissements au stadium Jean-Pellez ce week-end et les combinard(e)s n’ont pas déçu sur la piste offrant une compétition de bonne facture en ce début d’année 2019.

 

Ruben GADO, un favori chahuté…

Champion de France en titre du Décathlon et pensionnaire du Clermont Athlétisme Auvergne, Ruben Gado avait une double casquette à assumer ce week-end, faisant de lui le favori numéro un de cet X-Athletics version 2019.
Néanmoins, personne ne lui prévoyait un heptathlon paisible car la concurrence, venue en nombre, n’était pas là pour lui dérouler le tapis rouge.
Dès les premières épreuves le ton était donné, car si Ruben Gado annonçait la couleur en 6’93 au 60m, Simone CAIROLI (ITA) lui répondait avec 7m31 à la longueur, Jonay JORDAN SCHAFER (ESP) avec 15m72 au poids et, Simone CAIROLI, encore lui, dynamita le concours à la hauteur et termina la première journée de la plus belle des manières avec une barre à 2m04, repoussant ses concurrents directs à une dizaine de centimètres (GADO et MARTIN 1m92, QUERIN 1m95).
Après quatre épreuves, l’italien virait en tête, talonnait par un Makenson GLETTY régulier et une horde de concurrents dans un mouchoir de poche :
1- S. Cairoli 3256 pts
2- M. Gletty 3205 pts
3- J. Jordan Schafer 3167 pts
4- R. Gado 3129 pts
5- R. Martin 3117 pts
6- J. Lelièvre 3110 pts
7- G. Querin 3074 pts
8- B. Auzeil 3045 pts

 

… mais qui répond présent !

Les trois dernière épreuves s’annonçaient donc épiques avec de nombreux candidats au podium et à la victoire finale. Et si les choses semblaient être mal embarquées pour Ruben GADO, à l’issue d’un 60m haies quelque peu en dedans (8’68) remporté par l’espagnol (8’10), le public savait que la perche serait un premier juge de paix avant le fatidique 1000m. Le champion de France en titre ayant pris pour habitude de dominer des barres supérieures à 5m contrairement à la majorité de ses adversaires.
Il semblait écrit que rien ne serait facile pour Ruben Gado qui se fit un belle frayeur sur sa première tentative à 5m en heurtant le poteau dans les airs et en évitant de peu de retomber à côté du tapis. Il reprendra toutefois ses esprits pour marquer de son empreinte ce concours et grappiller des points précieux à tous ses adversaires en franchissant 5m10. Il ne restait dès lors plus que le 1000m pour désigner le grand vainqueur du week-end alors que les trois premiers se tenaient en seulement 22points : Romain MARTIN 4910pts, Simone CAIROLI 4893pts et Ruben Gado 4888pts.
C’est un Gaël QUERIN aux jambes de feu qui prit les commandes de ce 1000m complètement fou. Tout d’abord accompagné de Jérémy LELIEVRE, il décrocha l’ensemble de ses compères pour s’imposer dans un excellent chrono de 2’35 tandis que derrière lui la bataille faisait rage. Si Romain MARTIN sembla rapidement hors du coup (2’48), Ruben GADO eut bien du mal à se débarrasser de son homologue italien qui finit par rendre les armes face à un dernier 200m canon du Clermontois qui franchira la ligne en 2’39,  4 secondes devant CAIROLI (2’43), des secondes suffisantes pour s’emparer de la première place.

1- Ruben GADO 5772pts
2- Simon CAIROLI 5723pts
3- Gaël QUERIN 5710pts

A noter également l’excellente compétition de l’espoir Makenson GLETTY qui bat largement son record personnel sur ce format indoor avec un total de 5 581pts.

Ruben Gado : « Il faut toujours être content de finir un heptathlon. J’étais annoncé comme favori et ça met un peu de pression mais je reste un peu frustré des épreuves individuelles »

Solène NDAMA, une espoir qui monte

De leur côté, aussi, les filles ont assuré le spectacle avec de bonnes performances à la pelle et de jolis totaux finaux. D’abord dans le sillage de la tenante en titre et de la leader de cette équipe de France féminine, à savoir Antoinette NANA DJIMOU, qui décidera finalement de ne pas prendre part à la dernière épreuve, le pentathlon a offert un beau spectacle avec notamment une Solène NDAMA très prometteuse dès ce début de saison. Malgré des sensations mitigées dues à une douleur à la cheville contractée en début de semaine, la bordelaise a su réaliser une compétition maîtrisée de bout en bout qui la verra améliorer son record personnel sur heptathlon, effectuer la meilleure performance de l’année et échouer à quelques points seulement du record de France espoir, excusez du peu!
Avec 4 411pts elle ne laissera aucune chance à ses adversaires du jour bien qu’elles réalisèrent également de belles choses sur la piste. A commencer par Annaelle NYABEU DJAPA, deuxième et qui égale ici son record de points (4 230pts). Esther TURPIN, championne de france indoor en titre, pouvait prétendre à mieux après un début de pentathlon quasi parfait (8’25 et PB sur les haies et PB égalé à 1m71 à la hauteur), elle terminera finalement 3ème avec 4 206pts et trois dernière épreuves moins abouties.
A noter également la très bonne prestation de Diane MARIE-HARDY, la néo-pensionnaire du Montpellier Athletic Méditerranée Métropoloe améliore de plus de 300pts son ancien record avec 4 127pts, de bon augure pour la suite de la saison.

1- Solène NDAMA 4 411pts
2- Annaelle NYABEU DJAPA 4 230pts
3- Esther TURPIN 4 206pts

Solène NDAMA : « Je ne m’attendais pas du tout à ce total. Bien sûr, je souhaitais me rapprocher de mon record car je sens que j’ai progressé dans toutes les épreuves à l’entraînement. Je me suis fait une entorse mardi et la douleur s’est réveillée à la hauteur. Avec mon coach on pensait abandonner. Je me suis dit qu’on verrait après le poids et après un essai en longueur. J’ai bien fait de continuer mais là je vais partir sur une semaine de repos pour me soigner. J’espère être sélectionnée pour les Europe de Glasgow sur le Pentathlon. »

Post a comment